Qui sommes-nous ?

L’Orchestre Universitaire de Clermont-Ferrand est un orchestre amateur, ouvert à tous, étudiants, non-étudiants, enseignants et non-universitaires.

Il est dirigé par Jean-Louis Jam, Professeur des universités, musicologue. C’est lui qui a fondé l’orchestre en 1965, avec son ami Georges Guillot, clarinettiste et chanteur.

Cette formation à géométrie variable selon la programmation (orchestre de chambre / orchestre symphonique) aborde des oeuvres du XVIIe au XXe siècle.

Image de l'orchestre

Aucune sélection n’est organisée pour les nouveaux membres.

Cette ouverture à tous s’inscrit dans la plus pure tradition de ce qu’est authentiquement la mission de l’université. Cela n’enlève rien à l’exigence de rigueur et d’excellence de l’orchestre. Chaque année, il faut donc concilier un recrutement hétérogène, imprévisible et instable avec la nécessité d’une prestation musicale de la plus grande qualité possible. Avec un objectif : offrir une prestation digne de l’Université et de l’image qu’elle entend donner d’elle-même.

Conséquence de cette ambition et de ces contraintes, L’Orchestre Universitaire demande un engagement sans faille à ses membres, responsables musicaux et musiciens : travail régulier et rigoureux, assiduité aux répétitions, investissement personnel, etc…

Les répétitions sont donc le fondement du travail de l’orchestre, les concerts trimestriels n’en étant que l’aboutissement logique et utile. Le travail pédagogique permet à chacun des instrumentistes d’améliorer sa pratique et sa culture musicale, et le travail de groupe permet de créer un ensemble cohérent.

En plus de 50 ans d’activité, l’Orchestre universitaire a produit près de 600 concerts au cours desquels plus de 400 oeuvres ont été interprétées dont 10 grandes oeuvres lyriques, et une dizaine de créations ou premières auditions françaises. Il a accueilli plusieurs dizaines de solistes, des centaines d’instrumentistes dont certains jouent aujourd’hui dans les orchestres français les plus prestigieux.

Le mot du président

“L’orchestre universitaire travaille « lentement mais sûrement » un programme par trimestre, à raison d’une séance hebdomadaire (le jeudi de 20h30 à 22h30) et un week end par mois (Samedi 19h-23h et Dimanche 9h-12h)  Peuvent s’ajouter en fonction de difficultés particulières quelques répétitions de pupitre. Ce rythme peut paraître contraignant, mais il est indispensable pour concilier notre objectif et notre mode de recrutement.

Afin de permettre à chacun de s’organiser, le planning qui nous engage tous est fixé dans ses grandes lignes un an à l’avance.

Si vous êtes capable de fournir le travail personnel nécessaire et de vous engager fermement sur le planning que nous vous proposons, alors cet orchestre est fait pour vous et vous fera certainement progresser.”

Gilles ChaideyrouPrésident de l’Orchestre universitaire de Clermont-Ferrand.

L’Orchestre Universitaire étant une association loi 1901. Une cotisation est demandée à l’entrée dans l’orchestre (2 euros pour les étudiants, 50 euros pour les non-étudiants). Elle permet de participer à la vie de l’association et d’être assuré. Mais c’est la participation assidue aux répétitions de l’orchestre qui conditionne le fait d’en être membre. (cf les statuts de l’association)

L’Orchestre Universitaire de Clermont-Ferrand est une association soutenue par le SUC et la ville de Clermont-Ferrand.